La Toile de Líadan récolte 4,5/5 ! ^o^/

Líadan est une très belle fée, mais tout le monde la craint. De nombreux humains se sont fait dévorer par son armée d’araignées. Le roi voudrait apaiser la colère de cette terrible fée : il envoie son meilleur chevalier, qui semble tomber immédiatement sous le charme. Mais son amour est-il réellement sincère ? La Mórrígan elle-même avertit Líadan de rester méfiante face à cet homme orgueilleux.

Avis : J’ai vraiment été emballée par cette nouvelle, qui a des sonorités de contes et de légendes celtiques. L’ambiance est morbide, et pourtant l’effrayante Líadan ne semble chercher qu’une chose : à être aimée. C’est ce qui la rend, malgré tout le tas de victimes qu’on pourrait lui reprocher, si attachante et humaine à mes yeux. Le chevalier lui non plus n’est pas parfait, et bien malin qui devinera la fin de leur aventure ! J’ai aimé la tension qui régnait durant tout le texte. L’auteure laisse son lecteur dans le doute. Il se retrouve dans la même position que la fée : faut-il croire les paroles du chevalier ? J’aurais aimé en savoir un peu plus sur les motivations de la Mórrígan par contre. Elle a une attitude assez contradictoire envers Líadan et je me pose beaucoup de questions. Mais bon, ce n’est qu’un détail. J’ai apprécié cette histoire dans son ensemble, elle m’a séduite.
Pour terminer, la fin de cette nouvelle marque d’une certaine manière un nouveau départ, dans une direction différente, et je serais curieuse de lire la suite si suite il y a !

Remarque :On est en plein dans le thème (littéral) et pourtant cela reste surprenant !

Merci à Line pour cette chronique sur le blog de Lecture fantastique ! =D


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *